#ecoGaming : Le jeu vidéo à la rescousse de l’écologie ?

#ecoGaming : Le jeu vidéo à la rescousse de l’écologie ?

Édito

Depuis 1 an et demi, sur LinkedIn, je créé des posts pour parler de jeu vidéo et d’écologie. Le rapport me direz-vous ? Et bien figurez-vous que de plus en plus de jeux vidéo tentent (parfois maladroitement) d’intégrer une dimension écologique dans leur gameplay, leur scénario, leur dialogue, leur direction artistique… (Parfois tout ça à la fois !)

J’ai donc pris le pli via le hashtag #ecoGaming de traiter de ces sujets, puisque d’une part, je suis un passionné de jeux vidéo depuis ma plus tendre enfance et, d’autre part, je suis… passionné d’écologie ? Quelle bonne idée que de parler de ces deux sujets qui me passionnent tant ! Et ça tombe bien, certains jeux sortent VRAIMENT du lot.

Final Fantasy 7

 🌎 « la planète meurt, Cloud ! » C’est par ces mots que le joueur commence l’aventure Final Fantasy 7.

Notre héros, un ex-soldat de la SHINRA, nommé Cloud, rejoint en tant que mercenaire le groupe d’activistes (ou écoterroristes selon certains) AVALANCHE, luttant sans relâche contre le conglomérat SHINRA. Ce dernier utilise ses puissants réacteurs pour extraire de la Terre la MAKO, son énergie vitale, pour le confort de ses habitants.

⚔️ Nous touchons là un point sensible de l’activisme : l’action illégale est-elle parfois nécessaire, justifiable ? Ou au contraire, puisque ces actions sont illégales, devraient-elles exister ? Ce n’est pas le débat ici.

📗 Les héros, au fil du scénario, auront autant soif de justice écologique que de justice sociale. Encore une fois, le jeu est en avance sur son temps puisqu’actuellement, il est encore difficile pour notre société de concevoir que les deux sont intimement liées. En effet, d’un côté vous ferez exploser un réacteur, et de l’autre, vous pourrez aider les habitants en les protégeant par exemple d’un monstre. Quoi de plus illogique que de vouloir protéger la planète, et donc ses habitants, tout en laissant ces derniers sans protection ? Une fois que le joueur a réalisé ça, il se rend compte que les causes sont interconnectées, et met un pied dans ce qu’on appelle la convergence des luttes.

☄️ Passé l’action au cœur de la cité de Midgar, fleuron de la SHINRA, le scénario laisse place à une vision un peu plus nuancée de la lutte écologique. La SHINRA ayant donné vie à un soldat ultra-performant nommé Séphiroth, les héros devront suivre sa trace et le vaincre, car ce dernier n’a qu’une idée en tête, détruire la planète en invoquant un météore qui viendra s’écraser sur la Terre. En parallèle, les héros devront contrecarrer les plans de la SHINRA, souhaitant s’emparer de “La Terre promise” où, d’après la légende, la MAKO coule à flot. Petit à petit, le jeu aborde une idée plus spirituelle de l’écologie, le rapport de l’homme avec la nature, avec le cosmos, avec le surnaturel. N’est-ce pas à cause des déboires technologiques et de l’éloignement de notre rapport à la nature, que nous courrons à notre perte ?

🎮 En intégrant la dimension écologique au sein même d’un scénario de jeu vidéo, cet opus de la saga Final Fantasy a visé juste et fort, tout en étant en avance sur son temps (1997). En mettant en scène des personnages luttant contre les industriels, Final Fantasy 7 donne envie au joueur d’en faire plus pour la planète, et c’est là que l’on constate la puissance d’un message derrière un média, que ce soit une musique, un film ou un jeu vidéo.

⛩️ Finalement, ce n’est pas tant une ode à l’action violente, qu’un voyage spirituel où chaque joueur peut se poser les bonnes questions. En tant que joueur, et très grand fan de FF7, j’ai pu être initié très tôt aux questions écologiques grâce à ce jeu, et je suis loin d’être le seul à en juger par certains témoignages que j’ai recueillis.

Final Fantasy 7 Remake

Cliquez ici pour voir le post LinkedIn

ECO

🌳 Faites évoluer votre civilisation pour avoir les technologies nécessaires et empêcher une météorite de s’écraser… En gérant convenablement vos ressources.

🧑‍🤝‍🧑 Derrière le côté Minecraft-like, un mode de jeu assez intéressant se cache derrière ECO : un jeu de coopération entre joueurs, avec ses règles, ses lois, son gouvernement, son économie. Les joueurs décident d’exploiter ou non telle ou telle zone afin de développer leur civilisation. Ça ne vous rappelle rien ? La vie réelle, non ? 😊

💼 ECO fait partie de ces jeux non pas d’action, à l’inverse de Final Fantasy 7 dont je traite le sujet ici => https://lnkd.in/dcihE8x mais plutôt de ces jeux de gestions, comme SimCity, Les Sims, Civilization, ANNO 2070…

🆘 ECO, c’est prendre en compte son environnement, au sein même du jeu. Sans cette prise en compte, impossible pour les joueurs de gagner la partie. Le joueur peut se spécialiser via un système de compétences, et proposer ses compétences à ses « voisins », ce qui permet un système d’échanges de service : la clé de voûte de toute communauté digne de ce nom.

🏡 Chaque action doit être pensée, car elle a son lot de conséquences dommageables. Un arbre arraché ne repousse pas si facilement, un océan pollué le reste longtemps.

🗺️ ECO permet d’utiliser les données générées à partir des interactions avec la faune et la flore, le climat, etc. via des graphiques et cartes thermiques. Utilisez ces informations comme valeurs scientifiques pour étayer des projets de lois au sein de votre communauté.

⁉️ Et la place du joueur dans tout ça ?

🏞️ Ce dernier comprend à force de jouer, toute l’ampleur de ses actes et quel est l’intérêt de protéger son environnement de l’hyper industrialisation, en optant au maximum pour une utilisation raisonnée. Sans cette prise de conscience, impossible pour lui de gagner. Ne pas gaspiller la nourriture pour éviter la famine. Ne pas utiliser les objets comme s’ils étaient disponibles à foison. Ne pas raser une forêt au risque de voir la faune locale disparaître… et la nourriture avec.

👨‍👩‍👧‍👦 ECO a aussi une dimension politique, où des zones peuvent être déclarées comme zones protégées, en réglementant les types de construction autorisés, en limitant l’industrialisation… Les joueurs « criminels » peuvent être punis via vote communautaire, etc.

⛓️ Au travers d’un jeu écologique, économique et politique, le joueur prend conscience que tout est interconnecté, que l’homme fait finalement partie de l’écosystème « Terre » et que pour en faire partie du début à la fin, il doit gérer raisonnablement ses ressources, rester acteur, ne pas devenir destructeur. ECO est un jeu où l’entraide, les communautés et la nature sont au centre du gameplay…

🌱 Peut-être devrions-nous nous en inspirer pour en faire de même dans la vraie vie ?

ECO

Cliquez ici pour voir le post LinkedIn

SubNautica

🌊 Subnautica : Plongez dans l’océan d’une planète extraterrestre et… survivez. Difficile de faire plus court comme résumé pour ce jeu qui alerte indirectement sur les merveilles du monde marin et leur protection. Le joueur s’écrase sur une planète océanique hostile et doit survivre. Au programme : récifs coralliens, failles sous-marines, champs de lave, rivières bioluminescentes.

🦐Trouvez de l’eau, de la nourriture, gérez votre oxygène… Récupérez dans les débris de votre crash lampe, couteau, etc. Et descendez dans les profondeurs pour trouver de quoi survivre & améliorer votre matos.

🏊‍♀️Au fur et à mesure, construisez des habitats sous-marins, gérez l’intégralité de la coque en gérant la pression sous-marine, etc. Stockez-y vos véhicules sous-marins, alimentez-vous en oxygènes entre deux explorations.

🦑Quid de la faune ? Prédateur ou proie ? Comme dans tout milieu sauvage, vous pourrez vous servir d’appâts pour piéger les animaux marins et vous nourrir, ou bien… nager très vite pour fuir.

⁉️Alors, quel est le lien avec l’écologie ? Comment le joueur peut interpréter sa façon de jouer de manière écologique, alors que le but est de dézinguer l’océan et de piller les ressources ?

🔥On touche ici un paradoxe du gaming, comme No man’s sky, Don’t starve ou même Satisfactory : pour survivre, on pille. Ainsi va la vie ! D’ailleurs, il est possible que Satisfactory s’ajoute à la longue liste de jeux traitant de l’écologie dans cette série #ecoGaming… 😇

🌲Le lien ici est inversé : On ne sensibilise pas en proposant au joueur de protéger l’environnement, à la manière de Final Fantasy 7 => https://lnkd.in/dcihE8x, on ne sensibilise pas en proposant au joueur d’utiliser raisonnablement l’environnement, à la manière d’ECO => https://lnkd.in/dPkApAc, on sensibilise le joueur en lui proposant d’explorer de vastes étendues sauvages et d’en piller ses trésors : de ce fait, le joueur se retrouve face à quelque chose qu’il ne connait plus… La NATURE. A force de voir le béton, l’acier, l’asphalt partout, on en oublie que le monde n’est normalement qu’océan, désert, forêt, plaine, montagne, plage… Tant d’endroits parfois hostiles, souvent magnifiques.

🐬Subnautica apporte au joueur une vision profonde de l’océan, de ses habitants (faune & flore) et peut donc, en ressortant de ce monde virtuel se dire « wow, je ne m’imaginais pas du tout ça comme ça… Il faut préserver ces lieux ».

⚡Bien sûr, le pari est risqué avec ce genre de jeux puisque l’appropriation des ressources de l’environnement pour sa propre survie, afin de prolonger l’expérience du jeu au maximum, est plutôt paradoxale. Mais il est ici question de survie, ce que l’Homme moderne, d’une manière générale, ne connait plus vraiment. Nous ferions tous pareil dans cette situation. 😉

SubNautica

Cliquez ici pour voir le post LinkedIn

Civilization VI – Gathering Storm

🏗 Civilization VI : développez votre empire, faites progresser votre culture et votre économie, tenez tête aux plus grands dirigeants de l’Histoire.. Votre civilisation résistera-t-elle à l’épreuve du temps ? Derrière ce pitch racoleur, il y a déjà un fait intéressant : On peut s’amuser à réécrire l’Histoire, à construire des civilisations autrement que celles qui ont réellement existées.

🌀 Quid de l’environnement ? L’extension « Gathering Storm » met un pied dedans : ouragans, éruptions volcaniques, crues, sécheresses. Mais également le taux de Co2 émis dans l’atmosphère. Plus le niveau de Co2 dans l’atmosphère est élevées, plus les catastrophes se font nombreuses et finissent par harceler le joueur assez régulièrement pour ne plus pouvoir penser à long terme, à force de gérer l’urgence en cours. Le dérèglement du climat mondial se traduit en 7 phases avec à chaque fois, des conséquences plus ou moins graves sur la hausse des températures et la fonte de la calotte polaire.

🌊 Notons que la catastrophe la plus dramatique reste la montée des eaux qui, lorsqu’elle survient, peut engloutir une zone non-négligeable ce qui aura un impact sur l’économie de vos villes côtières par exemple.

🥔 On peut noter également que les sécheresses affectent l’agriculture, ce qui rendra le rendement en nourriture plus faible, et générer une famine.

🌆 Toutes ces catastrophes peuvent amener la destruction d’aménagements et la perte de points de vie pour les cases et unités dans la zone sinistrée.

🏙️ Placez vos villes de manière intelligente pourra donc vous permettre d’éviter trop de problématiques. Outre l’influence sur votre terrain, cela aura aussi des répercussions diplomatiques.

⚡ Un onglet permet de déterminer quelle énergie utiliser et réaliser des transitions. Les centrales doivent être entretenues pour éviter tout risque d’incident.

☢️ Parmi les catastrophes environnementales, on peut noter la catastrophe nucléaire qui – même si très rare et fait sujet à débat – n’en restent pas moins une catastrophe environnementale d’ampleur, nécessitant parfois de déplacer des populations entières afin d’éviter toute retombée radioactive.

Et le joueur dans tout ça ❓

🌁 Se retrouvant élu « façonneur de civilisations à travers les âges », le joueur se retrouve dans une position de décideur : à lui de gérer raisonnablement son économie, son industrie et faire preuve de diplomatie avec ses voisins afin de limiter les émissions de Co2 et donc éviter que sa civilisation se retrouve inexorablement amoché à cause de catastrophes environnementales.

🏭 Le joueur, en tant qu’acteur, peut donc prendre conscience que l’évolution de notre société faire un modèle industriel et moderne a un impact significatif sur le climat et donc, sur l’environnement de manière générale.

💡 On constate d’ailleurs de plus en plus de catastrophes environnementales dans notre monde, catastrophes que le joueur peut aisément mettre en parallèle de sa partie de Civilization 6.

Civilization 6 – Gathering Storm

Cliquez ici pour voir le post LinkedIn

Les Sims 4 – Écologie

👨‍👩‍👧‍👦Les Sims 4 : Ecologie. Qui ne connait pas Les Sims ? Qui ne connait pas le simulateur de vie par excellence ? Créer un Sim, ajoutez lui une personnalité, des défauts, des passions, un but dans la vie et lancez-vous. Trouvez un job, soyez étudiant, achetez des objets pour votre maison, aménagez-là comme bon vous semble, sortez avec des amis, donnez naissance et éduquez votre enfant, adoptez un chat, améliorez vos compétences (bricolage, sport, charisme…), partez en vacances ou encore… Soyez écolo 🌳

Les Sims 4 fonctionne sous forme de ̶v̶o̶l̶ ̶e̶n̶ ̶p̶l̶e̶i̶n̶ ̶j̶o̶u̶r̶ DLC (DownLoadable Content), ou contenu téléchargeable que vous ̶r̶a̶q̶u̶e̶z̶ téléchargez après être passé par la case paiement… Bon c’est pas joli joli niveau marketing mais ça marche car ils se basent sur une énorme communauté de fan avec un jeu plutôt qualitatif 😇

Pourquoi je parle de DLC pour l’écologie ? Simplement parce-que l’un des DLC de ce jeu est une extension ajoutant une bonne dose de fun sur le thème de l’écologie. Vous trouverez dans la nouvelle ville qu’est Evergreen Harbor :

📌 Un tableau de vote dans chacune des zones, pour voter et soumettre différents plans d’action pour améliorer votre quartier. #ecocitoyen

🗳️ Vous pouvez influencer les votes en échangeant avec vos voisins #ecoeducation#ecosensibilisation

🗑️ Réduisez vos déchets, en réutilisant ou en recyclant des objets. Vous pouvez même fouiller les poubelles pour déceler des trouvailles #ecoalimentation#antigaspi (oui, ça s’appelle du glanage urbain, je le pratique 😏 Mon article a ce sujet => https://lnkd.in/dFkfV6u)

🛠️ Fabriquez/réparez vos propres meubles plutôt que de les acheter flambant neufs #ecoconception#economiecirculaire

🧠 De nouvelles aspirations : Créateur magistral (pour les fan de création de meubles) ou Eco-innovateur, pour rendre votre communauté meilleure et plus écologique

💭 De nouveaux traits de caractères : Fabricant, rendant votre sim heureux quand vous le faite fabriquer des choses, Disciple du recyclage, idem que pour la fabrication, Freegane (oui oui😂), adeptes du gratuit au maximum pour réduire leur dépense ou encore Hyper-Ecolo, qui rendra votre sim heureux dans un quartier écologique et qui fera son possible pour que cela reste ainsi

👔 De nouveaux jobs : concepteur civil pour trouver des solutions aux problèmes environnementaux ou encore vendeur de meubles en indépendant

🍃 Concrètement, même si l’écologie est plus populaire dans ce jeu que dans Civilization 6 dont vous trouverez le post ici #ecoGaming => https://lnkd.in/dTimCAU car il ne traite pas vraiment d’énergie, de transports ou d’autres problématiques réellement urgentes, il n’en reste pas moins un jeu important et intéressant pour sensibiliser un maximum de gens par de petits gestes quotidiens. #firststeps

Cliquez ici pour voir le post LinkedIn

Flower

🌹 Flower : Un peu de poésie dans ce monde de brutes. Flower met en avant… des pétales de fleurs. Oui oui. Partez d’une fleur en pot dans un appartement très urbain, entrez dans le « rêve » de la fleur, et respirez un bol d’air pur.

Le but ❓

🌄 Sensibiliser au retour à la nature, via de magnifiques paysages : plaines, canyon… au crépuscule, de nuit, en journée… Pour petit à petit vous rapprocher de la civilisation.

Comment ❓

💨 Le joueur incarne un courant d’air, transportant un pétale, puis deux, puis dix… Plus vous avez de pétales, plus le courant d’air est fort, plus vous irez vite.

🍃 Parcourez les vastes champs de verdure à la recherche de fleurs à faire éclore afin d’agrandir votre « armée », et colonisez le monde par la poésie !

🌁 Plus vous progresserez dans les niveaux, plus vos pétales se rapprocheront des villes, pour enfin les envahir, et rendre couleurs et éclats aux bâtiments. Un écrin de verdure au cœur de la cité, en quelque sorte.

✨ Le jeu se veut volontairement coloré, là où les « interludes » ne sont finalement qu’une vue très triste et grise de l’appartement avec ses pots de fleurs alignés devant une fenêtre => Le bien-être VS la déprime.

🥀 Côté gameplay, plutôt simple mais bien fichu : un faible courant d’air, un pétale… Puis rapidement deux, trois, cinq, dix… Certaines fleurs dans des zones desséchées redonnent vie à cette dernière et activent de nouvelles zones à explorer. Des musiques qui collent à l’ambiance, des brins d’herbe qui bougent agréablement au gré du vent, des couleurs magiques, un mouvement fluide… Un retour à la verdure, à l’opposé des flingues, des bagnoles et des ballons de foot.

Et la place du joueur ❓

😔 Le joueur se retrouve confronté à un problème que l’on connait pratiquement tous : La ville, morose, bitumé, nous éloigne de ce que nous sommes, des êtres de la nature. Flower tente de nous le rappeler en nous laissant bercer par les rêves de fleurs en pot devant une fenêtre d’appartement.

🌳 On y incarne à la fois poésie, douceur, nature, couleurs. On ne fait qu’un avec la nature, pendant un instant.

😴 Un jeu reposant, poétique, qui vous fera oublier vos tracas pendant une heure ou deux ! Idéal pour se reposer tout en s’amusant.

Flower

Cliquez ici pour voir le post LinkedIn

Roots Of Tomorrow

🌱🐮 Roots Of Tomorrow : Le jeu vidéo au service de l’agroécologie ? Un grand oui ! Vous ne connaissez peut-être pas le studio Gamabilis, qui développe notamment des serious games ? Ils viennent de sortir ce jour « ROOTS OF TOMORROW » afin d’inventer l’agriculture de demain. J’ai pu y jouer en Early Access et c’est une pépite.

Le but du jeu => Sur un cycle de 10 ans, votre objectif est de faire vivre l’exploitation en s’appuyant sur trois critères de performance économique, social et environnemental vers une agriculture plus durable.

Comment y parvenir => En choisissant les méthodes et technologies les plus adaptées au contexte, en gérant votre équipe, en participant à la vie du territoire et en surmontant les imprévus. Il faudra être judicieux dans ses choix !

Au niveau de la gestion, le jeu est une dinguerie.

– Choix d’un profil au départ qui apporte un bonus à l’exploitation
– Gestion des différents semis (blé, orge…) et récoltes
– Gestion du bétail (avec pouponnière, alimentation plus ou moins « propre », etc.)
– Gestion du matériel (pour épandage, des tracteurs, etc.)
– Gestion des engrais (plus ou moins « propre »)
– Rotation des cultures
– Gestion des salariés (embauches en CDI, CDD, saisonniers)
– Gestion du moral et de l’endurance avec charge de travail
– Affectation des tâches
– Gestion des finances, des salaires, des emprunts bancaires
– Amélioration des bâtiments (y compris de l’habitation principale)
– Achat de parcelles
– Accès à certaines améliorations uniquement si votre score économique / social et/ou environnemental a atteint un certain palier
– Et c’est pas tout, j’ai pas encore tout creusé…

Alors, pourquoi ?

L’agriculture est le pilier centrale de l’écologie de demain :
– Elle est l’un des secteurs les plus émetteurs
– Elle est l’un des secteurs les plus polluants
– Elle est le secteur qui nous nourrit

On oubli aussi trop souvent que derrière l’agriculture il y a des hommes et des femmes qui doivent gérer leur exploitation du matin au soir et tous les problèmes liés, sans compter la fatigue, les heures, les weekends…

Toute personne qui vous dira que l’agroécologie c’est un truc de bourgeois n’a rien compris aux enjeux environnementaux à venir !

Le jeu est gratuit sur Steam, alors si vous voulez apprendre énormément de choses sur l’agriculture, jouez-y !

Roots Of Tomorrow

Cliquez ici pour voir le post LinkedIn

The Last Of Us

💀🏹 The Last Of Us : Dans un monde post-apocalyptique, suivez l’histoire de Joel et Ellie à travers des Etats-Unis dévastées par une épidémie ayant échappé à tout contrôle et ravagé la civilisation humaine 20 ans plus tôt. Ramasser divers vivres, munitions et armes et survivre, tel est le quotidien des deux protagonistes de l’histoire. En effet, les infestés et les survivants hostiles qu’ils croiseront sur leur route ne leur laisseront que peu d’options : fuir ou tuer, avant d’être tués.

💖 Si je souhaitais vous parler de ce jeu dans la lignée des #EcoGaming, c’est d’une part parce que c’est un chef d’œuvre de narration et d’émotion que je classe très haut dans la liste de mes jeux préférés, et d’autre part et avant tout car nous touchons un sujet extrêmement « touchy » en écologie : la collapsologie. (Poke Cyrus Farhangi).

🌇 En effet, la première demi-heure se déroule avant et durant l’effondrement de la société avec la prolifération des infestés, l’armée qui tire à vue sur les civils pour endiguer l’épidémie… Tandis que le reste du jeu se déroule 20 ans après, dans un pays dévasté, où la nature a repris ses droits, où les survivants sont en quarantaine sous loi martiale dans des restes de villes, vivant de contrebande. Pas de quoi faire rêver, en somme.

✨ The Last Of Us fait parti de ces rares jeux où l’histoire vous prend par les tripes : des personnages ultra attachants constamment rattrapés par la « Loi de Murphy », alias la bien-nommée « coulée de merde », des images à couper le souffle, des musiques d’ambiance et d’action époustouflantes, un scénario digne des plus grands films et de l’action en veux-tu, en voilà.

⚗️ Bien sûr, le jeu nous rappelle à chaque instant que la situation est précaire : peu de munitions, des blessures mais toujours un seul objectif : protéger Ellie, l’adolescente qui accompagne Joel, car son sang possède un remède contre les infestés que seules « les lucioles », groupe de rebelles à l’autorité, semblent être en mesure de synthétiser.

Le rapport ?

😷 Le dérèglement climatique augmente les risques de pandémie, comme le rappelle plusieurs études (Comme l’étude de chercheurs de l’université de Georgetown, publiée dans la prestigieuse revue « Nature »). Le risque de propagation de maladies via les moustiques, ou encore les tiques augmente avec la hausse des températures, mettant à mal les systèmes de santé comme on l’a vu avec la COVID-19.

🧊 La fonte du pergélisol (permafrost) dans les prochaines années pourrait libérer, en plus d’une grande quantité de méthane, des virus et bactéries oubliées.

Et le joueur dans tout ça ?

🧠 Le joueur se retrouve confronté à une éventualité qui est difficile à admettre pour la majorité d’entre-nous : l’effondrement de la société telle qu’on la connaît, le retour à une sorte de chaos. Il y constatera au fil du jeu que la nature reprend ses droits et s’adapte (bien mieux que nous) mais aussi qu’on trouve le meilleur comme le pire chez l’être humain.

The Last Of Us

Cliquez ici pour voir le post LinkedIn

Plasticity

🗑️ Plasticity : En 2140, l’homme a pollué toute la planète, il ne reste plus que des paysages désolés. Incarnez Noa, une jeune fille qui cherche une meilleure vie. Vos choix auront un impact sur l’histoire et le monde dans lequel vous vivez. Ce synopsis vous parle ? C’est normal, il reflète parfaitement ce qui nous attend.

🦋 En parlant de choix, connaissez-vous le « butterfly effect » ? Dans un jeu vidéo, le butterfly effect (ou effet papillon pour les anglophobes), c’est le principe que la moindre action peut avoir des répercussions plus tard. (Je suis très fan de ce genre de gameplay, permettant de rejouer au même jeu plusieurs fois sans avoir la même histoire à chaque fois !)

🧚 C’est le cas dans Plasticity, puisque le joueur fera certains choix qui impacteront à la fois l’histoire mais aussi le gameplay.

🧩 Ce jeu est un « puzzle-platformer », un jeu de plateforme à énigme (pousser des caisses, ramasser des objets, bouger une échelle…) afin d’avancer dans l’histoire.

💡 Plasticity a été créé par des étudiants de l’USC Games Program, un programme Nord-Américain de game design, probablement l’un des plus renommés au monde.

⏱️ Il possède une durée de vie plutôt courte, 20-40 minutes de contenu suivant les choix que vous aurez pris dans le jeu.

🚶‍♀️ Côté gameplay, le jeu est plutôt simple. On se déplace horizontalement, on déplace des objets, on essaie d’avancer au travers d’obstacles, le tout dans une ambiance étonnamment apaisante mais aussi très morbide, puisqu’en fond du jeu, nous apercevons ce que l’Homme a fait de la planète : une poubelle à ciel ouvert.

🤗 On appréciera également la possibilité pour le joueur de revenir à un endroit déjà visité afin d’y observer les changements induits ses actions.

🤔 Et le joueur dans tout ça ?

⚠️ Confronté à une pollution sans précédent qui lui rappellera le cataclysme actuel, le joueur pourra avoir une vision du futur que nous réserve la société moderne, si nous continuons à produire autant de déchets et surtout de jeter ces derniers n’importe où, sans aucune possibilité de recyclage/réutilisation.

🚮 Par ses actions, le citoyen (qui ramassera parfois des déchets pour les mettre à la poubelle) se sensibilisera non seulement au fait de ne pas jeter ses déchets n’importe où, mais aussi au fait de ramasser un déchet lorsqu’il en voit un par terre.

🟥 Un #ecoGaming un peu différent cette fois-ci puisqu’on n’y aborde ni climat, ni biodiversité (du moins, pas directement) mais simplement un des très nombreux défis qui nous attendent dans les années à venir : les déchets et leur gestion totalement chaotique qui nous entraîne inexorablement vers le monde imaginé dans Plasticity.

🆓 Il est gratuit sur Steam alors n’hésitez pas si vous voulez un petit voyage artistique dans l’univers des déchets et de l’action citoyenne.

Plasticity

Cliquez ici pour voir le post LinkedIn

Endling, Extinction is forever

🦊 Endling, Extinction is forever : Incarnez la dernière renarde du monde et protéger vos renardeaux des humains qui ont détruit l’environnement.

Ce chef d’œuvre laisse entrevoir la catastrophe environnementale qui nous attend, et la difficile survie des animaux sauvages.

Le jeu débute sur une scène désolante où vous devez fuir une forêt en proie aux flammes, et la panique qui en découle : un cerf aux bois enflammés vous bouscule et vous fait tomber de la falaise, vous blessant.

Une fois l’introduction passée vous rejoignez un terrier, où vous aurez à faire face à un autre défi important : vous êtes une maman renarde, et vous donnez naissance à 4 magnifiques renardeaux.

Les réjouissances seront de courtes durées, puisque vous devrez d’une part retrouver un de vos renardeaux capturé par un humain, et d’autre part nourrir vos trois autres progénitures, et leur apprendre la vie.

Endling est un jeu narratif, où, sans aucun mot, tout est dit. La direction artistique et l’ambiance sonore y sont pour beaucoup.

En fond visuel, des usines, des monticules de déchets, des humains qui s’affairent à leurs activités avec des masques à oxygènes et dont le but semble être d’éradiquer la moindre once d’activité animale, et évidemment de couper tous les arbres. Vous ne serez donc pas étonnés en repassant à un endroit de constater que certains arbres ont disparu.

🎮 Côté gameplay :
– éviter les pièges à loup au risque de voir votre course ralentie
– éviter les humains qui veulent vous attraper
– utiliser son flair pour repérer les odeurs (couleur verte) et trouver de la nourriture mais aussi retrouver le renardeau volé (couleur violette)
– chasser pour nourrir vos petits qui sinon, mourront de faim

Bien que le jeu soit rude, tant visuellement que scénaristiquement, vous aurez la possibilité de voir quelques moments agréables comme voir votre renarde cajoler vos renardeaux, voir des hommes, femmes et enfants vous aider dans votre périple en vous donner à manger ou en vous caressant pour vous montrer de la gratitude.

🤔 Et le joueur dans tout ça ?

S’il n’est pas impressionné par l’introduction, le joueur aura tout le temps de se rattraper au fil du jeu tant les scènes de désolation, de tristesse mais aussi de courage sont nombreuses. Le joueur aura également l’occasion de se rendre compte que l’on mène la vie dure aux animaux sauvages mais également que le renard n’est pas un “nuisible”, comme l’industrie agro-alimentaire et le lobby de la chasse veulent nous le faire croire, mais bien un acteur important de la biodiversité. Il permet en effet de réguler la prolifération de la maladie de Lyme en régulant ses hôtes, de petits mammifères. Le renard est le prédateur de nombreuses espèces comme le campagnol, le lapin, l’écureuil, les souris…

Finalement, Endling est presque un dessin-animé interactif, où interpréter la dernière renarde sur Terre vous donnera une toute autre vision de ce gracieux animal.

Endling : Extinction is forever

Cliquez ici pour voir le post LinkedIn

Conclusion

Cette liste n’est qu’une première parmi d’autres, puisqu’il existe des douzaines d’autres jeu traitant partiellement ou intégralement de l’écologie. Je joue d’ailleurs à certains sur ma chaîne Twitch, n’hésitez pas à aller voir et vous abonner pour ne pas manquer mes prochains lives.

Le jeu vidéo est un média très fédérateur, qui brasse plus d’argent que le cinéma et qui le potentiel de devenir un vecteur d’éducation important. Encore faut-il que les éditeurs de jeu se décident à faire des jeux plus ludiques et sérieux, et pas seulement des jeux violents dont l’intérêt est de se défouler sans pousser de quelconque réflexion..

Ce site est un média indépendant (ni pub, ni contenu sponsorisé) et ne peut fonctionner que grâce à votre soutien !

N’hésitez donc pas à aller faire un tour sur mon compte Tipeee pour me soutenir financièrement.

Un simple partage sur vos internets, un commentaire… C’est déjà un super coup de pouce !

Laisser un commentaire