Manifeste de la déconsommation

Cartes de crédit

Que ce soit pour mieux boucler ses fins de mois, pour réduire son impact environnemental ou simplement par effet de mode, la déconsommation est une tendance qui se confirme aujourd’hui, voici mon manifeste.

 

Alors, qu’est-ce que la déconsommation ?

Non, ce n’est pas retourner vivre dans une grotte, s’habiller d’un pagne et allumer un feu de camp ( bien que ce mode de vie paléolithique soit bien moins polluant ! ). C’est plutôt consommer moins, consommer mieux. Acheter moins de vêtements, moins de produits d’entretien et d’hygiène ou encore moins de viande. Et pour se faire, il faut bien évidemment changer son mode de consommation, faire quelques aménagements simples dans la vie de tous les jours. Parmi les choses les plus simples à mettre en œuvre, on retrouve : utiliser du vinaigre blanc pour le ménage ou utiliser du savon de Marseille pour la vaisselle… D’autres astuces sont disponibles dans un de mes précédents articles ! La déconsommation est là meilleure solution afin de répondre à tous les problèmes environnementaux engendrés par notre façon de vivre, ce manifeste va tenter de vous donner quelques pistes sérieuses afin de réduire votre consommation et entrer dans l’ère du « consommer mieux ».

 

Des pistes ?

Déconsommer c’est consommer mieux, avec du moins : moins d’emballage, moins de plastique, moins de produits transformés.

Caddie
IRIS Canada

Déconsommer c’est aussi ne pas gaspiller, c’est réutiliser ce qui est réutilisable : ça vous fera ça de moins à acheter la prochaine fois !

Déconsommer c’est consommer en privilégiant les marchés, les petits commerces et les maraîchers. De plus en plus de petits commerces acceptent de laisser le client venir avec ses bocaux, faire la tare et repartir avec du vrac. (La Vie Claire par exemple). C’est également manger de SAISON (arrêtons d’acheter des fraises et des tomates en hiver, en plus elles sont infâmes)

Déconsommer c’est aussi arrêter d’acheter tout et rien sur les plateformes comme Amazon dont l’éthique salariale ET environnementale est dramatique. C’est arrêter de faire les soldes qui ne sont qu’une vaste mascarade, et surtout arrêter d’acheter lors des « black friday ».

black-friday
tintamarre.net

Déconsommer c’est acheter d’occasion : livres, vêtements, (petit)-électroménager et réparer ce qui est cassé ou en panne mais pas « bon à jeter ». C’est prêter, échanger, troquer, partager.

Déconsommer c’est arrêter de financer les banques et le capitalisme en prenant des prêts à la consommation pour acheter votre nouvelle voiture ou votre future TV.

Déconsommer c’est aussi moins prendre l’avion pour faire 500km (Paris <-> Lyon) quand le train ou le covoiturage peut le faire aussi bien.

Déconsommer c’est aussi cesser de consommer de la viande 2 fois par jour (impact sur le réchauffement, la déforestation ainsi que sur l’eau)

 

Et sur l’eau et l’énergie ?

Déconsommer c’est réduire sa consommation d’eau en installant un mousseur pour économiser parfois plus de 50% de l’eau. C’est remplir une bassine ou un arrosoir quand on fait couler de l’eau le temps qu’elle devienne chaude, afin d’aller arroser une plante et de ne pas gaspiller l’eau, ou réutiliser l’eau des légumes lavés.

Déconsommer c’est réduire sa consommation d’électricité (et donc d’énergie) en ne laissant pas tourner les appareils inutilement : box internet, chargeurs, TV en veille… et surtout en améliorant l’isolation de son logement et en retardant l’allumage du chauffage à l’automne. Afin de ne pas avoir trop froid, privilégier un pull ou un gilet, des chaussettes et une bonne tasse de thé ! ( En plus, il faut s’hydrater régulièrement 😉 )

 

Comme vous pouvez le lire…

Déconsommer c’est prendre conscience que chaque petit geste compte, et que succomber à la facilité peut être agréable mais faire ces petits efforts au quotidien, c’est salvateur et augmente l’estime de soi. C’est un effet hautement positif pour la planète et pour soi-même.

Ce manifeste prône la déconsommation comme la seule alternative sérieuse aux enjeux environnementaux, mais ça ne veut pas dire revenir au Moyen-Âge. Cela veut simplement dire : réduire sa SURCONSOMMATION afin de revenir à un niveau de consommation sain pour l’esprit et pour l’environnement.

 

Crédits photos :

Photo en-tête, National Public Radio